5 étapes clés pour passer de l'idée à l'action

Lun. 14 Déc, 09:25

Vous avez une idée en tête, vous avez envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat, Metastrat vous donne quelques conseils pour mettre votre projet sur de bons rails.

1. Avoir une idée c’est bien, avoir un marché c’est mieux !


Première question à vous poser : Votre produit/service, répond-il à une problématique rencontrée par un grand nombre de personnes ? 

OUI : alors temps mieux, vous êtes sur la bonne voie. 

NON : votre cible peut être restreinte, c’est ce que l’on appelle un marché de niche. Attention ce n'est pas impossible mais cela peut être plus dur pour se développer à grande échelle.

Votre produit / service a-t-il un impact positif sur la société ou l’environnement ? Si la réponse est non, alors trouvez une solution pour contrebalancer votre impact négatif, c’est important pour notre futur (ex : 1% for the future, revalorisation des déchets, insertion professionnelle, charte environnementale, etc). N'hésitez pas à lire ou relire l'article précédent sur l'entrepreneuriat à impact.

2. Etudier le marché 

Dans les deux cas, prenez bien le temps d’étudier les acteurs déjà installés sur le marché. Sont-ils déjà très gros, ont-ils le monopole du marché, reste-t-il de la place pour d’autres acteurs, quels seront vos éléments de différenciation par rapport à la concurrence (prix, fonctionnalité, produit, service associé, etc..) ? 

Surtout ne dites jamais "Je n'ai pas de concurrents", vous avez forcément des concurrents. Pensez à regarder les concurrents directs et indirects. Les concurrents indirects sont ceux qui n’ont pas tout à fait le même produit mais qui ont la même cible que vous. Ils peuvent aussi vous prendre des parts de marché alors ne les oubliez pas dans votre étude de marché.

3. Parlez-en autour de vous 


Souvent lorsqu’on tient LA bonne idée, on peut avoir peur d’en parler. ERREUR. En parler c’est avoir des retours positifs ou négatifs et avancer sur son idée. Vous allez être confronté à la réalité du marché. Notez les retours, sollicitez les personnes autour de vous pour pouvoir passer de l’idée à l’action. 

Votre meilleur atout c’est votre réseau. Un ami d’un ami qui connaît quelqu’un qui peut vous aider sur un sujet ? Vous prenez le contact ! Osez demander de l’aide, au pire on vous dira non... et alors ?

D'autres ont eu la même idée que vous mais n'ont pas réussi ? Contactez-les pour connaître leurs erreurs, cela vous empêchera de les reproduire et vous pourrez anticiper les étapes difficiles.

4. Passer de l’idée à l’action à moindres frais 


Mettez en œuvre votre idée de la façon la plus simple qui soit. N’attendez pas d’avoir une proposition parfaite pour la tester. Cherchez des volontaires dans votre entourage mais aussi des inconnus (ils seront toujours plus objectifs que vos proches). 

Posez des questions ouvertes pour avoir le maximum de retour sur votre produit/service. 

Réitérer encore et encore, votre proposition de valeur, votre argumentaire, votre modèle économique, vont se construire au fur et à mesure des retours. 

Ne négligez pas les retours négatifs, c’est généralement ceux qui font le plus avancer. Classez-les par catégories et regroupez ceux qui reviennent le plus souvent, les transformer en points positifs doit devenir une priorité pour vous.


5. Money Money Money


La première chose à savoir est que vous risquez de passer une voire deux années sans vous rémunérer. Faites un bilan simple : de combien avez-vous besoin chaque mois ? Avez-vous besoin de garder votre emploi actuel pendant un temps ? Pouvez-vous bénéficier des aides (Pôle emploi, RSA). Il faut avoir au moins de quoi tenir deux ans pour être sûr de se lancer sereinement sans abandonner en cours de route.

Si vous décidez de vous lancer il va généralement vous falloir une aide financière ! Sachez qu’il existe plusieurs organismes à solliciter à différents moments de votre aventure entrepreneuriale (BPI, Réseau Entreprendre, Business Angel, Subventions Régionales, etc.). 

Mon conseil est de réunir au minimum 50k€ de fonds propres pour prétendre sans encombre à toutes les aides possibles par la suite. Sans ce minimum de fonds propres vous vous retrouverez bloqué dans un système infernal de recherche de financements.  Vos économies, familles, amis, des prêts personnels ou des investisseurs peuvent vous aider à constituer une base de fonds propres solide.


Besoin d’accompagnement dans votre structuration entrepreneuriale ? Le collectif Metastrat peut vous accompagner sur votre projet de A à Z avec des freelances expérimentés et entrepreneurs eux-mêmes. Contactez-nous !

#entrepreneuriat #startup #lancement #independant #idee #projet

Article rédigé par :

Coline Dejean

Coline Dejean
Marketing Digital Opérationnel

Portrait de freelance :

Younes Boukobaa

Younes

Développeur PHP / SYMFONY

Montpellier

Découvrir l'équipe